Dans cette nouvelle interview nous accueillons Melissa du blog GoldenWendy.
Peux-tu commencer par te présenter, et nous dire d’où t’es venue l’idée de créer ton blog, qu’est ce qui t’attire dans ce milieu ? 

Hé bien, je m’appelle Melissa, j’ai 25 ans, je suis blogueuse, youtubeuse, romancière et maman de deux petits garçons nés en décembre 2012 et avril 2015. J’ai ouvert mon blog en début d’année 2013, sur les conseils de mon amie proche Sandrea26france (YouTubeuse beauté aux plus de 700 000 abonnés). Je me suis lancée sur la toile quelques mois après la naissance de mon premier bébé : moi qui avais toujours adoré écrire (des romans), je découvrais avec hésitation (et un peu de peur je dois l’avouer !) ma nouvelle vie de maman. Même si je n’en avais pas vraiment envie, j’ai du mettre mes livres de côté, parce que je voulais me consacrer à la maternité, à mon enfant, avant toute chose, et que ces premiers mois passent très vite ; je tenais à en profiter au maximum. Alors pour ne pas complètement délaisser ma passion pour les mots, j’ai pensé qu’ouvrir un blog était une solution pour continuer d’écrire un peu, sans pour autant être frustrée de m’interrompre dès que bébé pleurait !

goldenwendy

Qu’est-ce qu’on retrouve sur goldenwendy.com? Quels messages veux-tu faire passer à tes lectrices par le biais de ton blog ? Quelle est ta plus grande satisfaction sur ton blog ? 

Si mon blog a longtemps été exclusivement un blog beauté, il est ouvert à toutes sortes de thématiques depuis quelques mois : je me sentais un peu trop cloîtrée dans cet univers que j’affectionne beaucoup mais qui me restreignait dans son côté matériel. J’ai ressenti le besoin de m’ouvrir, de partager un bout de mes passions pour les mots et la maternité, entre autres, en postant des articles qui me ressemblaient plus, sans pour autant négliger le makeup et les cosmétiques avec lesquels je m’amuse beaucoup !

Quant aux messages, ils sont multiples, mais je crois que mes lectrices savent à quel point je tiens à leur donner confiance en elles – dans leur corps, dans leur vie de femme, dans leur rôle de mamans et/ou futures-mamans, aussi. J’ai moi-même très peu confiance en moi, mais j’apprends chaque jour à m’apprécier juste ce qu’il faut, car on a tôt fait de déprimer quand, comme je le faisais auparavant, on observe que ces petits et gros défauts. La plus grande satisfaction provenant de mon blog, c’est justement d’avoir le privilège de lire des messages tels que celui que m’a laissé Charlotte tout récemment  (je cite) : “Grâce à tes conseils et ton expérience partagée je n’allais pas en terrain inconnue… C’est comme si j’avais eu une sœur pour me prévenir de ce qui allait se passer et donner des conseils…. Grâce à toi, j’etais assez sereine pour les différentes étapes déjà traversées… Alors mille fois merci et surtout ne nous abandonne pas… Continue de partager avec nous car tu apporte tellement…” Je suis si touchée de lire de tels commentaires, de pouvoir ne serait-ce que rassurer mes abonnées ! C’est un régal de savoir que malgré l’aspect virtuel de mon “job de blogueuse”, je parviens à donner de petits coups de pouce concrets grâce au simple partage de mon expérience !

D’où  provient ton inspiration pour tes articles ? Peux-tu nous citer 3 blogs que tu affectionnes tout particulièrement et nous dire pourquoi ?

Mon inspiration provient de mes passions : je m’efforce de parler de choses qui me touchent, aussi bien dans ma vie de femme, de maman et de beauty-addict. Je parle de mon addiction aux mots parce qu’elle me dévore depuis l’enfance, je parle de grossesse et de maternité parce que je n’aurais jamais imaginé ma vie sans enfants et que je suis fascinée par le développement d’un foetus, je parle de maquillage parce que j’aime l’aspect créatif qui se dégage du makeup – celui de pouvoir changer de tête à sa guise.

Les blogs que j’apprécie le plus sont d’abord celui de Lucie (Beauty & Gibberish) dont la plume aiguisée et les photos à la limite de la perfection m’ont toujours impressionnée. Je lis aussi celui de Natacha Birds dont j’apprécie énormément l’aspect poétique et intimiste, mais dans lequel je me retrouve aussi beaucoup puisque nous sommes toutes deux mamans de deux petits garçons. Enfin, je savoure toujours la lecture du blog de mon amie de longue date Charline (Une Cheap Fille) dont les billets humeur savent si bien me redonner le sourire quand ma journée a mal commencé – elle a un don pour apporter de la joie, cette fille-là !

Tu es également présente sur Youtube avec ta chaine GoldenWendyMelissa, tu es notamment partenaire de Sandrea26France,  qu’est-ce qui te plait dans la création de vidéo?           

La vidéo s’est imposée à moi comme un moyen de compléter le contenu de mon blog. Mais le temps passant, j’ai fait de jolies rencontres avec une audience nouvelle, des filles qui ne me connaissaient pas sur le blog et qui sont pourtant devenues partie intégrante de ma chouette communauté. Ce qui me plaît, là encore, c’est l’échange un peu hallucinant avec des milliers d’auditrices qui n’hésitent pas à communiquer avec moi via les réseaux sociaux : on papote, on partage, on se conseille. Comme pour le blog, j’ai souvent le sentiment d’avoir gagné les petites soeurs que je n’ai jamais eues (je suis fille unique) et c’est tellement sympa !

Peux-tu nous donner tes 3 conseils pour toutes celles et ceux qui veulent commencer à faire des vidéos sur YouTube ? 

1 – Bien réfléchir : se lancer sur YouTube, c’est s’exposer – et moi même je n’avais pas conscience de l’ampleur que cela pourrait prendre lorsque je me suis lancée. Je pense qu’il est indispensable de bien se poser avant de s’y mettre : on se dévoile beaucoup plus en vidéo qu’on ne le fait en blog, les gens sont à-même de nous reconnaître dans la rue, c’est un aspect à ne pas négliger. Personnellement je pense que se lancer en vidéo quand on a que 12/15 ans, c’est trop tôt… ce n’est que mon avis, mais il me semble qu’à cet âge-là, on a peu conscience des retombées parfois désastreuses (je pense entre autres aux critiques négatives et à la méchanceté gratuite) que peut avoir une telle décision, sur nous-même et notre estime de soi.

2 – Avoir le bon matériel : une fois la décision prise, mieux vaut avoir de quoi réaliser des vidéos correctes. Bien sûr, toute youtubeuse trouvera ses premières vidéos médiocres un an ou deux plus tard, mais si on ne dispose ni d’un éclairage adéquat, ni d’une caméra HD, je pense qu’on démarre avec un boulet au pied…

3 – Etre régulière : je ne sais que trop bien qu’une régularité dans les posts (ça marche aussi en blog) est appréciée. C’est un peu comme quand on regarde une série : si on sait qu’elle est diffusé tous les mardis à 19h, on sera devant au moment précis où elle passera. Mais si c’est au petit-bonheur-la-chance, qu’on ne sait pas à quoi s’attendre, on se lasse vite d’attendre une diffusion ou de louper un épisode. Habituer son audience à se “donner RDV”, c’est leur permettre de nous suivre plus facilement !

Selon toi, quelles sont les 3 youtubeuses qui t’inspirent le plus ? 

J’essaie de ne pas trop m’inspirer des autres pour garder une véritable identité, même s’il ne fait aucun doute qu’étant la première fan de Sandrea (je crois !) c’est elle qui m’a tout appris ! Je ne regarde que très peu de chaînes beauté, mais je suis souvent bluffée par le talent artistique de l’américaine Nikki Tutorials et par le professionnalisme de l’anglaise Lisa Eldridge.

Peux-tu me parler de tes futurs projets sur ton blog et sur YouTube ? 

Hé bien, à vrai dire, le plus gros projet que j’ai à l’horizon n’aura pas vraiment lieu sur le blog ou sur YouTube… mais dans les librairies ! J’ai eu le plaisir d’intégrer tout récemment la famille HACHETTE, puisque la directrice éditoriale de la collection BLACK MOON (où a été publiée la saga Twilight), Mme Cécile Terouanne, a officiellement annoncée que mon premier roman sera publié au printemps 2016. C’est mon rêve de petite fille qui se réalise, j’ai encore du mal à me faire à l’idée tellement je suis heureuse !

livres

Pour finir l’interview, quelle est la personnalité française que tu admires le plus ?

Sans hésitation : Fred Vargas ! C’est une auteur de polars noirs (“Par Vite Et Reviens Tard”, par exemple) qui m’a toujours complètement scotchée à travers l’adresse et l’intelligence dont elle fait preuve pour rédiger ses romans. Cette femme est incroyablement douée et cultivée, son talent d’écriture est un trésor !

Fred Vargas

Tania
Je suis Tania, blagueuse sur UneFille.fr ! Je partage mes astuces de filles, mes conseils, mes trouvailles... Tout ce qui peut être utile !